La pause

pause

 

 

 

 

 

 

 

Savoir poser les mots sur un mal être, se rendre compte que l’on va mal.
On est tous confrontés à un moment de sa vie à un choc, un moment difficile, une période dure à affronter.

Depuis 8 mois, c’est mon cas.
Au début, j’ai pensé pouvoir gérer la situation: la vie quotidienne, les enfants, le blog, le boulot, ma famille.
Mais parfois, le corps dit stop et il y a maintenant 1 mois le mien me l’a fait comprendre.

Devoir accepter de s’arrêter pour moi n’a pas été facile.
Je suis plutôt combative dans la vie mais cette bataille était perdue d’avance.
Il a fallu accepter de faire une pause, se faire aider, de parler, se reposer et se détendre.

Dans deux jours je reprends le chemin du travail.
Je me sens mieux, plus reposer et plus sereine.
Mais le combat est loin d’être fini et je compte bien retrouver ma joie de vivre et oublier cette période noire.

Vous l’avez bien remarqué je ne suis pas du genre à étaler ma vie personnelle et je ne rentrerais jamais dans les détails car je tiens à garder mon jardin secret.

Mais sachez tout de même que vos petits messages et votre présence derrière mon écran me touchent.
Merci aux personnes qui sont là de près ou de loin.

signature 6

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Responses to La pause

  1. Elodie Minet dit :

    BOnjour,

    Oui il y a des moments où on arrive pas à faire face,je comprends tout à fait.
    C’est bien d’avoir le courage de se l’avouer et se faire aider,c’est très dur.
    Bravo et bon courage!

  2. audrey dit :

    <3 tu vas y arriver pleins de courage gros bisous tu as déja fais du chemin 🙂

  3. Rousselot dit :

    Bon courage, dans cette période, prenez soin de vous c est la priorité.
    Bonne journée et bon courage pour la reprise

  4. GUERBE Isabelle dit :

    Un mauvais passage!! Mais c’est vrai qu’il ne faut pas se croire invincible et savoir écouter son corps!! Le temps au temps pour se soigner car effectivement c’est une maladie et il n’y a que ceux et celles qui passent par là pour comprendre!! Soigner vous bien!! Plein de courage… En parler c’est déjà la clé de la réussite. A très vite

  5. Marylin sch dit :

    C’est vrai nous avons toutes a un moment où un autre ce moment où il faut dire stop ! Je comprends ta détresse je l’ai vécu il y a quelques semaines et ça recommence…
    Je ne travaille plus pour le moment mais d’ici quelques mois j’y compte bien ! Et je ne veux pas travailler dans cet état d’esprit. ..reprendre le dessus avant que tout s’écroule.

    Bon courage à toi à très vite

  6. Elodie dit :

    Prendre du temps pour ceux qui nous entourent mais ne pas s’oublier non plus… Mener de front une vie de femme active n’est pas des plus aisé aujourd’hui: efficace au boulot, maîtresse de maison, maman aimante et disponible, femme sexy et « un bon coup » tant qu’à faire!!! Les casquettes se multiplient mais les journées passent toujours aussi vite. Laisses toi aller et profites de chaque instant de bonheur, je suis sûre que tout va s’arranger. Pleins de bisous et de courage. Tu es très forte !

  7. Marie Bergeron dit :

    Il y a 10 ans, presque jour pour jour, j’ai fait une première fausse couche. Cap très dur à passer. Heureusement, mon mari était à mes côtés. Mais je n’ai pas cherché d’aide extérieure. J’aurais peut-être du le faire. Heureusement aussi, quelques mois après un petit être est venu embellir nos vies. Un petit garçon qui a aujourd’hui 9 ans. Quelques années plus tard, j’ai eu la tristesse de faire une autre fausse couche. Autre période terrible pour nous. Mais on a réussi à deux à surmonter cela à nouveau. Puis nous avons eu un autre enfant. Suivi d’un autre quelques années après. Malgré les bonheurs que nous avons vécus(et vivons encore), mes deux fausses couches sont encore dans nos souvenir et j’ai encore du mal à en parler. Quelles que soient les épreuves que tu as du traverser, je suis de tout coeur avec toi…

Répondre à Marie Bergeron Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *